Dans une entreprise, il y a les règles officielles, communiquées explicitement. Elles sont parfois affichées : organigrammes, réglements intérieurs, notes de services... Même si ces règles ne vous semblent pas très claires, on prend généralement le temps de vous les faire connaître...

Bref, elles sont explicites (apparentes, visibles, connues) sans pour autant être bien expliquées... Mais cela en principe, ce n'est pas trop le problème, car vous vous vous en méfiez naturellement, et vous demandez rapidement de plus amples explications.

Le problème c'est plutôt ce que j'appelle le "cadre implicite" : les règles non-dites qui peuvent paraître évidentes pour certains, et notamment pour votre hiérarchie, mais pas nécessairement pour vous, tout simplement parce qu'elles ne sont pas explicites... Ce sont des règles non exprimées, invisibles au premier coup d'oeil, pas connues (par vous en tous cas...). Vous ne vous en méfiez pas parce que vous ne les voyez pas, et donc "paf", elles peuvent vous coûter cher...

Allez, quelques exemples pour la route de votre carrière professionnelle :

- On vous demande de vous exprimer librement sans vous censurer lors de réunions : "Allez-y ne vous génez pas !", vous dit-on... Vous risquez alors d'être pris pour le rigolo de service ou pour un contestaire invétéré, si vous n'y prenez garde... Tout cela parce que la notion de liberté d'expression de votre employeur est bien plus restreinte que la vôtre. Malheureusement, vous vous en appercevez un peu tard. Dommage pour vous et votre réputation dans l'entreprise...

- On vous demande de prendre des initiatives et des risques, d'aller de l'avant, d'essayer car "vous avez le droit de faire des erreurs"... Et à la première déconvenue, on vous reproche (au pire) ou on vous réajuste (au mieux), parce que vous auriez du avoir l'accord de Pierre, Paul et Jacques avant de tenter tel ou tel nouveau "truc" un peu risqué...

- On vous demande d'être plus ferme avec vos clients, de ne pas hésiter à les remettre à leur place quand leurs exigences dépassent les bornes. Cela vous surprend un peu, mais vous vous exécutez. Quelque temps après, vous vous faites virer et cela vous surprend, beaucoup... Vous auriez du comprendre que le responsable qui vous a demandé d'être plus "dur" avec vos clients n'est pas celui qui commande vraiment : c'est juste un "sous-chef" (pour ne pas dire sous-fifre). Le vrai chef c'est quelqu'un d'autre, et manque de chance (pour vous), il était en excellents termes avec vos clients... Rassurez-vous, le "sous-chef" qui vous a mis dans la m...ouise est toujours en poste lui (il a peut-être même été promu...).

- On ne vous a rien demandé mais vous avez une idée pour relancer les ventes de tel ou tel produit... Vous la soumettez à votre responsable qui peut alors vous piquer la bonne idée. Il peut aussi vous faire un reproche (au pire) ou vous faire un réajustement (au mieux) parce que vous empiétez sur son territoire... Et si votre idée passe ce cap pour être mise en oeuvre, vous avez plutôt intérêt à ce qu'elle marche... Sinon l'échec de "votre" idée risque fort de vous être encore reproché... NB : Si votre idée est un succès en revanche, votre responsable partagera sans doute les lauriers avec vous, ne vous inquiétez pas pour cela...

J'en passe et des meilleures...

Vous voyez, il y a la "loi" d'une part, et d'autre part il y a son esprit, son application, son interprétation... Il y a les apparences, et la réalité de ces apparences... C'est le cadre explicite d'un côté, et le cadre implicite de l'autre...

Mon conseil : Quand on vous demande de prendre des risques ou quand vous êtes sur le point de faire quelque chose que l'on ne vous a pas "explicitement" et "clairement" demandé... Méfiez-vous du "cadre implicite" : il peut vous retomber dessus !

Attendez d'avoir bien compris comment fonctionne en apparence et en réalité votre entreprise, avant de vous exposer inutilement à la critique qui pourra être constructive (au mieux) ou destructive (au pire)...

En d'autres termes : "Fermez-là", ouvrez grands vos yeux et vos oreilles pour voir ou entendre arriver le "cadre implicite" et éviter de vous faire avoir comme un "bleu"...

Vous comprenez pourquoi les entreprises françaises ont tant de mal à innover...

Heureusement il existe des moyens simples pour remédier à ces situations...

Pour en savoir plus :

conseil@marc-vachon.com

marc.vachon@extend-management.com