Faire exploser les partis "modérés" d'opposition, c'était la première étape d'établissement d'une dictature d'extrême centre par Emmanuel Macron.

La prochaine étape d'Emmanuel Macron consistera à caricaturer et re-diaboliser les partis "extrêmes" d'opposition, le Front de Gauche de Jean-Luc Mélenchon et le Front National de Marine Le Pen, comme Emmanuel Macron a déjà commencé à le faire par exemple lors du débat électoral d'entre deux tour contre cette dernière...

Et la dictature d'extrême centre de Machiavel Macron sera enfin établie...

Le nouveau Président de la République française sera alors "libre" de faire ce qu'il veux : il pourra tout justifier car il n'était déjà tenu par aucune idéologie.

En revanche, je ne sais pas si Emmanuel Macron est conscient de son processus de sape et de son ambition dictatoriale.

Affaire à suivre...

Marc Vachon, Consultant-Chercheur en Management