Il n’y aurait pas grand chose à changer pour que l’un(e) ou l’autre des candidat(e)s gagne au moins 5 points dans les sondages d’ici le premier tour des élections présidentielles…