La question peut paraître saugrenue à l'heure où l'on "sous-staffe" un maximum et où l'on fait "suer le burnou" à ceux qui restent (pour reprendre l'expression favorite de l'un de mes confrères).

J'ai pourtant été interviewé cette semaine par une journaliste de la revue en ligne FOCUS CARRIERE, qui avait besoin de mon témoignage pour écrire un article intitulé : "Comment décrocher une augmentation malgré la crise ?".

Je reprend ici l'essentiel de l'interview en intitulant l'article différemment, de manière un peu provocatrice, comme d'habitude, en m'adressant aux dirigeants d'entreprises.

Mais les salariés devraient également y trouver leur compte...